Rouge Couture-03828 - 72dpi.jpg

ÀPROPOS

Qui suis-je ?

 

Prenez une passionnée d’histoire, ajoutez-lui des dons pour la couture, une bonne rasade de créativité, autant d’audace et un goût prononcé pour les belles choses. C’est avec cette recette que j’ai créé Rouge Couture.

 

Mais impossible de me décider entre respecter l’histoire et ses contraintes ou, au contraire, laisser libre cours à ma créativité. Mais pourquoi devoir choisir ? Ne peut-on faire les deux ?

Oui, bien sûr ! m’a répondu la petite voix. Fais ce qu’il te plaît.

Ce qui compte pour nous 

Pour nous, durable n’est pas juste un mot à la mode. C’est un concept que nous avons toujours en tête pour chaque décision que nous devons prendre.

C’est pourquoi nous préférons proposer la mercerie au mètre ou à la pièce quand c’est possible. C’est pourquoi nous avons choisi les tissus Domotex, certifié Oeko-Tex.

C’est pourquoi nous avons choisi des emballages en papier qu’on peut recycler.

C’est pourquoi, vous pouvez emporter vos achats sans sachet. Les articles qui pourraient se griffer durant le transport seront juste emballés avec un papier de soie.

Parce que les costumes faits dans notre atelier sont de vrais costumes reproduits d’une époque où les matières étaient solides et le travail de qualité, des vêtements faits pour durer. Les costumes de Rouge Couture le sont aussi.

 

Parce que dans les valeurs de l’artisan que je suis se trouvent le sens du travail bien fait et l’usage de fournitures de bonne qualité, le costume créé est fait pour durer, comme autrefois.

Parce qu’il est temps que chacun prenne en compte le devenir de notre planète et redécouvre une économie où tout le monde y trouve son compte, durable n’est pas un mot juste à la mode.

Un costume pour le Manneken-Pis

2018 était une année bien spéciale pour les Theutois : cette année-là, on fêtait le 550ème anniversaire de l’épopée des 600 Franchimontois.

 

Pour tout Theutois qui se respecte, il fallait bien plusieurs façons de marquer le coup. Ainsi s’organisèrent manifestations, festivités, expositions, cortèges, la marche sur Liège, … autant d’occasions de se réjouir, de trinquer et de montrer sa fierté d’être Franchimontois. C’est dans ce contexte que la Commune me demanda de réaliser un costume à offrir au Manneken-Pis. Et le 1er septembre 2018, c’est une belle brochette de joyeux Theutois que la Ville de Bruxelles a reçue à l’Hôtel de Ville.

 

Réception officielle, drink, cortège, puis un grand moment de bonheur, la découverte du Manneken-Pis habillé en Franchimontois. Ce costume est le 1007ème que le Manneken-Pis reçoit depuis 1451. Je suis donc la 1007ème couturière de l’histoire à avoir habillé le célèbre emblème de Bruxelles. Aujourd’hui, le costume est exposé dans le Musée de la Garde-robe du Manneken-Pis.

DSCF9833 - 72dpi.jpg